Aoû 03

Carrément Babine_trailer


Jui 12


Jui 12


Jui 09

Entre deux scènes - Un film de Nathalie Claude

Musique composée et interprétée par Marie Andrée Roy - “All of us”
Direction artistique de Carrément rose - 2e édition : Nathalie Claude et Elsa Miquel
Photographie : Jean-Baptiste Gellé - Christophe Flemin - Robert Rudmann

1
Jui 05

La réalisatrice Sophie Deraspe tourne avec 75 jeunes du collège Regina Assumpta dans le cadre de la campagne Carrément rose. 

Participation amicale : Marianne Fortier, comédienne et ambassadrice de la campagne Carrément rose
Réalisation, montage : Sophie Deraspe
Caméra : Philippe Lavalette
Musique : Dj Stern* - “Chubascos”

Fondée en 2005 spécifiquement pour la création du long métrage Rechercher Victor Pellerin de Sophie Deraspe, Les Films Siamois est une compagnie de production de films indépendants, basée à Montréal. La compagnie a poursuivit ses activités avec la production d’un second long métrage, Les Signes Vitaux, en 2009. Accueillant un cinéma actuel, authentique et rigoureux, Les Films Siamois développe d’autres projets destinés au grand écran et aux nouvelles plates-formes de diffusion.

http://www.filmssiamois.com/fr


Jui 02
Illustrations 8 - Inside Job - Série de 5 illustrations
Marta Masferrer rejoint la cause de Carrément rose !
CES ILLUSTRATIONS SONT MISES AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Marta Masferrer est architecte et illustratrice diplômée de l’ETSA Barcelone en 2009. Elle a travaillé en design urbain pour le bureau de Manuel de Solà-Morales à Barcelone de 2009 à 2011. En 2011, elle fut lauréate du programme de stage en muséologie de Power Corporation du Canada au Centre Canadien d’Architecture. Elle est donc déménagée à Montréal, sa nouvelle ville, où elle travaille aujourd’hui de plus en plus comme illustratrice. Elle s’intéresse à la recherche, à la pédagogie et à la promotion de l’architecture.

Illustrations 8 - Inside Job - Série de 5 illustrations

Marta Masferrer rejoint la cause de Carrément rose !

CES ILLUSTRATIONS SONT MISES AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Marta Masferrer est architecte et illustratrice diplômée de l’ETSA Barcelone en 2009. Elle a travaillé en design urbain pour le bureau de Manuel de Solà-Morales à Barcelone de 2009 à 2011. En 2011, elle fut lauréate du programme de stage en muséologie de Power Corporation du Canada au Centre Canadien d’Architecture. Elle est donc déménagée à Montréal, sa nouvelle ville, où elle travaille aujourd’hui de plus en plus comme illustratrice. Elle s’intéresse à la recherche, à la pédagogie et à la promotion de l’architecture.


Jui 01
Illustration 7 - Reservoir Dogs
Anne-Sophie Annese rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
« Graphiste, photographe et bien plus encore. Un monde onirique, poétique et décalé. Une exploration par l’image.»
La Bohème comme un mode de vie, un état d’esprit, un credo… Anne-Sophie Annese expérimente et confronte le réel et le fantasmagorique. Au gré de promenades, de lectures et de rencontres, elle s’est tissé un univers bien à elle.
Peuplé d’imageries issues des années 50, de collages, de teintes surannées et d’animaux, il y a du Lewis Caroll et du Rimbaud dans ses rêves…
Une dimension éthérée de son travail qui ne l’empêche pas d’avoir les pieds bien ancrés au sol, au plus près des gens, là où elle aime travailler et partager, la «vraie vie» en somme, mais à travers ses yeux de bohème.
www.studioboheme.fr
www.lebeaum.com

annesophie@studioboheme.fr

Illustration 7 - Reservoir Dogs

Anne-Sophie Annese rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

« Graphiste, photographe et bien plus encore. Un monde onirique, poétique et décalé. Une exploration par l’image.»

La Bohème comme un mode de vie, un état d’esprit, un credo… Anne-Sophie Annese expérimente et confronte le réel et le fantasmagorique. Au gré de promenades, de lectures et de rencontres, elle s’est tissé un univers bien à elle.

Peuplé d’imageries issues des années 50, de collages, de teintes surannées et d’animaux, il y a du Lewis Caroll et du Rimbaud dans ses rêves…

Une dimension éthérée de son travail qui ne l’empêche pas d’avoir les pieds bien ancrés au sol, au plus près des gens, là où elle aime travailler et partager, la «vraie vie» en somme, mais à travers ses yeux de bohème.

www.studioboheme.fr

www.lebeaum.com

annesophie@studioboheme.fr


mai 29

Extrait radiophonique - catégorie fiction - chronique culturelle : le film Carrément rose
 
Le film Carrément rose raconte l’histoire d’une femme qui apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein.
Cet extrait radiophonique gorgé à la fois de réalisme et d’humour nous plonge dans un univers rythmé par de nombreuses émotions. 
Le sensationnalisme comme vous ne l’avez jamais vu : cinéma et fiction !
- Scénario, voix et réalisation : Caroline Morin
- Avec la participation de Stéphane Garneau (animateur) et Jocelyn Lebeau (médecin)
- Technicien au montage : Patrick Knup
- Musique : «Steppe» de René Aubry
- Enregistré au mythique studio 24 de Radio-Canada 
Caroline Morin est recherchiste et réalisatrice la plupart du temps à Radio-Canada. Pigiste à ses heures et ayant d’abord étudié pour devenir enseignante de français, elle finit cette année par mettre au monde la plus belle oeuvre de sa vie, son fils Antonin!
29 lectures

mai 29
Illustration 6 - Attack of the 50ft. Woman in Pink
Josée Tellier rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Josée Tellier s’est fait connaître du grand public en 2006 grâce à la populaire série de romans jeunesse «Le journal d’Aurélie Laflamme» (India Desjardins, Les Intouchables). 
Le personnage d’Aurélie, dessiné par Josée, s’est rapidement trouvé une place dans le coeur des lecteurs et lectrices de la série. 
D’autres projets de couvertures de romans à succès pour ados ont suivi dont «Le journal intime de Marie-Cool» (India Desjardins, Trécarré) et la série «Planches d’enfer» (Chloé Varin, Les Intouchables). 
Josée a œuvré pendant près de 10 ans dans le domaine de la mode, notamment à la création de motifs et d’imprimés égayant des collections de vêtements et de linge de maison. 
Depuis 2012, elle travaille à titre d’illustratrice pigiste dans plusieurs domaines dont les cartes de souhaits, l’édition et les jeux éducatifs pour enfants.
 www.joseetellier.ca

Illustration 6 - Attack of the 50ft. Woman in Pink

Josée Tellier rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Josée Tellier s’est fait connaître du grand public en 2006 grâce à la populaire série de romans jeunesse «Le journal d’Aurélie Laflamme» (India Desjardins, Les Intouchables).

Le personnage d’Aurélie, dessiné par Josée, s’est rapidement trouvé une place dans le coeur des lecteurs et lectrices de la série.

D’autres projets de couvertures de romans à succès pour ados ont suivi dont «Le journal intime de Marie-Cool» (India Desjardins, Trécarré) et la série «Planches d’enfer» (Chloé Varin, Les Intouchables).

Josée a œuvré pendant près de 10 ans dans le domaine de la mode, notamment à la création de motifs et d’imprimés égayant des collections de vêtements et de linge de maison.

Depuis 2012, elle travaille à titre d’illustratrice pigiste dans plusieurs domaines dont les cartes de souhaits, l’édition et les jeux éducatifs pour enfants.

www.joseetellier.ca


mai 28

Durant le tournage du spot créatif réalisé par Sophie Deraspe pour Carrément rose, Catherine vient discuter avec les particpants présents, notamment avec la comédienne Marianne Fortier et la réalisatrice Sophie Deraspe. 


1
mai 27
Illustration 5 - The burquette club
Francis Desharnais rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Francis Desharnais naît le 7 juin 1977. Après avoir obtenu un diplôme d’études collégiales en graphisme, il se réoriente vers le cinéma d’animation et il travaille notamment pour l’Office national du film du Canada. Ayant touché à la bande dessinée pendant son enfance et son adolescence, il s’y remet à l’âge adulte et publie «Burquette» aux éditions Les 400 coups. Cette bande dessinée se fait rapidement remarquer au Québec et en France. Francis récolte deux prix Bédéis Causa au Festival de la bande dessinée de Québec en 2009, en plus de plusieurs nominations dans d’autres festivals. Un second tome sort en 2010, année où Francis commence à être scénariste pour la série «Motel Galactic» (éditions Pow Pow). Il participe en 2011 à la résidence croisée en bande dessinée entre Québec et Bordeaux. En 2012, il dirige à titre de réalisateur, sur le web, une série adaptant le tome 1 de «Burquette», en plus d’animer un site consacré à ce personnage. Sur ce site se mélangent dessin animé, strips hebdomadaires, dessin devant public et faux statuts Facebook. Fin 2012, il crée un parcours théâtral d’après la série «Motel Galactic» dans le cadre du Festival Québec en toutes lettres. 
«Burquette» :burquette.onf.ca
Site personnel :www.francisd.com
Adresse courriel :francisd@bell.net

Illustration 5 - The burquette club

Francis Desharnais rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Francis Desharnais naît le 7 juin 1977. Après avoir obtenu un diplôme d’études collégiales en graphisme, il se réoriente vers le cinéma d’animation et il travaille notamment pour l’Office national du film du Canada. Ayant touché à la bande dessinée pendant son enfance et son adolescence, il s’y remet à l’âge adulte et publie «Burquette» aux éditions Les 400 coups. Cette bande dessinée se fait rapidement remarquer au Québec et en France. Francis récolte deux prix Bédéis Causa au Festival de la bande dessinée de Québec en 2009, en plus de plusieurs nominations dans d’autres festivals. Un second tome sort en 2010, année où Francis commence à être scénariste pour la série «Motel Galactic» (éditions Pow Pow). Il participe en 2011 à la résidence croisée en bande dessinée entre Québec et Bordeaux. En 2012, il dirige à titre de réalisateur, sur le web, une série adaptant le tome 1 de «Burquette», en plus d’animer un site consacré à ce personnage. Sur ce site se mélangent dessin animé, strips hebdomadaires, dessin devant public et faux statuts Facebook. Fin 2012, il crée un parcours théâtral d’après la série «Motel Galactic» dans le cadre du Festival Québec en toutes lettres. 

«Burquette» :burquette.onf.ca

Site personnel :www.francisd.com

Adresse courriel :francisd@bell.net


6
mai 26
Illustration 4 - Misstress Barbara 
Jeik Dion et Misstress Barbara rejoignent la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Jeik Dion dessine depuis toujours. Il a évolué dans plusieurs domaines dont l’illustration, le jeu vidéo, la bande-dessinée et la peinture digitale en direct.
Les progrès vers la domination du monde de ce travailleur autonome  peuvent être suivis sur son blogue: 
 www.jeikdion.blogspot.com

Illustration 4 - Misstress Barbara 

Jeik Dion et Misstress Barbara rejoignent la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Jeik Dion dessine depuis toujours. Il a évolué dans plusieurs domaines dont l’illustration, le jeu vidéo, la bande-dessinée et la peinture digitale en direct.

Les progrès vers la domination du monde de ce travailleur autonome  peuvent être suivis sur son blogue: 

 www.jeikdion.blogspot.com


mai 23
 «Jessica», - Stéphane Pednò - Acrylique sur toile, 36x36
 Pour cette 2e édition, le peintre Stéphane Pednò rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE OEUVRE EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Qui de l’homme, Stéphane Pednault, ou de l’artiste, Pednò, exerce le plus de fascination? Difficile à déterminer, tout autant que l’effet produit par ses œuvres sur le spectateur.
Inscrit au programme Art au cégep, Stéphane quitte tôt cette voie pour entreprendre une carrière de coiffeur-styliste. Trop jeune, pas assez discipliné, refus de l’autorité, envie d’exploiter les plaisirs de la vie? Probablement un mélange de tout et d’autres facteurs encore mais, heureusement, l’artiste est revenu s’imposer à l’homme il y a quelques années.
Les débuts furent modestes, puisque Pednò a d’abord exposé ses toiles dans son propre salon de coiffure. Quelques bars et restaurants de Montréal ont ensuite prêté leurs murs à ses œuvres, ouvrant ainsi le marché à des collectionneurs qui ont eux-mêmes révélé ce talent à différentes galeries. Depuis 2009, après une première exposition à la Agora Gallery de New York, diverses villes telles que Miami, Beijing, Pittsburgh, Messina en Italie, Montréal et Québec ont accueilli l’artiste. Dans un style non conventionnel, refusant de suivre les tendances du « marché », Pednò crée des personnages sous une forme pop art redéfinie selon ses propres normes. Alliant techniques anciennes et modernes, (Pedno, c’est un style intemporel), utilise de la résine époxy qui vient rehausser l’utilisation de matières qui réagissent avec le fini lustré à tous ces visages provocateurs.
Fort de son expérience dans l’industrie de la beauté, Pednò exprime une gamme d’émotions par ses visages intenses et somptueux qui exercent un magnétisme sur le spectateur. Ses personnages exaltés défient le regard posé sur eux et expriment une beauté extatique, loin des contraintes du réel. Très jet set, inspirés du monde de la mode et des fêtes nocturnes, ses êtres plus beaux que nature répondent à notre obsession contemporaine de jeunesse éternelle et de perfection physique.
Révélant un drame appuyé par une palette contrastante aux accents de clair-obscur, l’artiste tente volontairement de nous séduire à travers des visages d’une beauté fascinante qui produit une emprise réelle sur nous. Même s’il déclare n’avoir aucun message à livrer et n’aspirer qu’à transmettre une humanité de beauté, Pednò nous plonge dans une fantasmagorie aux limites du troublant.
Qui de l’homme ou de l’artiste exerce le plus de fascination? Difficile à dire… mais peut-être qu’épris de son art, vous découvrirez l’homme derrière l’œuvre.
http://www.art-pedno.com/
Photographie : Patrick Beaudry

«Jessica», - Stéphane Pednò - Acrylique sur toile, 36x36

Pour cette 2e édition, le peintre Stéphane Pednò rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE OEUVRE EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Qui de l’homme, Stéphane Pednault, ou de l’artiste, Pednò, exerce le plus de fascination? Difficile à déterminer, tout autant que l’effet produit par ses œuvres sur le spectateur.

Inscrit au programme Art au cégep, Stéphane quitte tôt cette voie pour entreprendre une carrière de coiffeur-styliste. Trop jeune, pas assez discipliné, refus de l’autorité, envie d’exploiter les plaisirs de la vie? Probablement un mélange de tout et d’autres facteurs encore mais, heureusement, l’artiste est revenu s’imposer à l’homme il y a quelques années.

Les débuts furent modestes, puisque Pednò a d’abord exposé ses toiles dans son propre salon de coiffure. Quelques bars et restaurants de Montréal ont ensuite prêté leurs murs à ses œuvres, ouvrant ainsi le marché à des collectionneurs qui ont eux-mêmes révélé ce talent à différentes galeries. Depuis 2009, après une première exposition à la Agora Gallery de New York, diverses villes telles que Miami, Beijing, Pittsburgh, Messina en Italie, Montréal et Québec ont accueilli l’artiste.
Dans un style non conventionnel, refusant de suivre les tendances du « marché », Pednò crée des personnages sous une forme pop art redéfinie selon ses propres normes. Alliant techniques anciennes et modernes, (Pedno, c’est un style intemporel), utilise de la résine époxy qui vient rehausser l’utilisation de matières qui réagissent avec le fini lustré à tous ces visages provocateurs.

Fort de son expérience dans l’industrie de la beauté, Pednò exprime une gamme d’émotions par ses visages intenses et somptueux qui exercent un magnétisme sur le spectateur. Ses personnages exaltés défient le regard posé sur eux et expriment une beauté extatique, loin des contraintes du réel. Très jet set, inspirés du monde de la mode et des fêtes nocturnes, ses êtres plus beaux que nature répondent à notre obsession contemporaine de jeunesse éternelle et de perfection physique.

Révélant un drame appuyé par une palette contrastante aux accents de clair-obscur, l’artiste tente volontairement de nous séduire à travers des visages d’une beauté fascinante qui produit une emprise réelle sur nous. Même s’il déclare n’avoir aucun message à livrer et n’aspirer qu’à transmettre une humanité de beauté, Pednò nous plonge dans une fantasmagorie aux limites du troublant.

Qui de l’homme ou de l’artiste exerce le plus de fascination? Difficile à dire… mais peut-être qu’épris de son art, vous découvrirez l’homme derrière l’œuvre.

http://www.art-pedno.com/

Photographie : Patrick Beaudry


1
mai 22
Illustration 3 - Caméra subjective
Simon Labelle rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Né à Montréal, Simon Labelle est bachelier en communication de l’Université Concordia. Illustrateur, écrivain et auteur de bandes dessinées, il publie dans Isaac Asimov’s Science Fiction Magazine, Solaris, Spirou, Croc et Le Polyscope. Le Suicide de la Déesse paraît d’abord en 2000 sous forme de nouvelle dans Solaris, puis devient un roman graphique publié en 2010 chez Mécanique générale (éditions Les 400 coups). En 2011, Le Suicide de la Déesse remporte le prix Bédélys Québec de la meilleure bande dessinée québécoise francophone. De 1992 à 1993, Simon Labelle est président de l’Association des illustrateurs et illustratrices du Québec. Il est designer web à Montréal.
Site officiel : www.lesuicidedeladeesse.com
www.facebook.com/leSuicidedelaDeesse/

Illustration 3 - Caméra subjective

Simon Labelle rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Né à Montréal, Simon Labelle est bachelier en communication de l’Université Concordia. Illustrateur, écrivain et auteur de bandes dessinées, il publie dans Isaac Asimov’s Science Fiction Magazine, Solaris, Spirou, Croc et Le PolyscopeLe Suicide de la Déesse paraît d’abord en 2000 sous forme de nouvelle dans Solaris, puis devient un roman graphique publié en 2010 chez Mécanique générale (éditions Les 400 coups). En 2011, Le Suicide de la Déesse remporte le prix Bédélys Québec de la meilleure bande dessinée québécoise francophone. De 1992 à 1993, Simon Labelle est président de l’Association des illustrateurs et illustratrices du Québec. Il est designer web à Montréal.

Site officiel : www.lesuicidedeladeesse.com

www.facebook.com/leSuicidedelaDeesse/


4
mai 21
Illustration 2 - India Desjardins / Catwoman
Xin Yue Zhang rejoint la cause de Carrément rose !
CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.
Xin Yue, de son nom d’artiste «Kazuki», est une jeune illustratrice de 14 ans. Xin Yue s’est très tôt spécialisée dans la création d’univers type manga et sa particularité est la colorisation numérique.
Talenteuse et engagée, Xin Yue est une élève de 2e secondaire au collège Regina Assumpta.
Pour obtenir des informations sur la jeune artiste : carrementrose@gmail.com 
 

Illustration 2 - India Desjardins / Catwoman

Xin Yue Zhang rejoint la cause de Carrément rose !

CETTE ILLUSTRATION EST MISE AUX ENCHÈRES DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION BÉNÉFICE «DANGEREUSEMENT ROSE» LE 3 JUIN PROCHAIN À LA GALERIE MX À MONTRÉAL.

Xin Yue, de son nom d’artiste «Kazuki», est une jeune illustratrice de 14 ans. Xin Yue s’est très tôt spécialisée dans la création d’univers type manga et sa particularité est la colorisation numérique.

Talenteuse et engagée, Xin Yue est une élève de 2e secondaire au collège Regina Assumpta.

Pour obtenir des informations sur la jeune artiste : carrementrose@gmail.com